Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès
06 76 58 25 15
Sylvie Lalanne
Naturopathe mais pas que...
 
Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
 
 
06 76 58 25 15
 
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès

Seniors : immunité et COVID 19

Seniors

Le système immunitaire est un ensemble de moyens défensifs mis en œuvre par l’organisme qui lui permettent de se défendre contre l’intrusion d’agents pathogènes (bactérie, virus etc). A l’heure actuelle et compte tenu de la situation sanitaire, en plus des gestes barrières et des précautions usuelles, il est plus que recommandé d’avoir un système de défense optimal pour se donner toutes les chances de ne pas contracter la COVID 19.

Petit tour d’horizon de l’immunité chez le senior.

 

Avec l’avancée en âge, il a été observé chez les seniors, un ralentissement « naturel » de la réponse immunitaire en lien avec une faiblesse accrue voire une atrophie des glandes surrénales et du thymus qui participent au soutien du système immunitaire. Ainsi certaines fonctions métaboliques fonctionnent un peu moins bien et les conséquences peuvent avoir un impact sur l’immunité. C’est le cas notamment de la sphère digestive. Une alimentation inadéquate comme un excès de protéines, le manque de fibres, le ralentissement du transit notamment mais aussi une baisse de la production d’enzymes digestives peuvent entrainer une altération de la digestion ce qui altère inévitablement la flore intestinale. Le fait est que cette flore intestinale et les plaques de Peyer sont le siège de la moitié de notre système immunitaire. Nous avons là une place forte de défense de l’organisme. Une attention particulière doit être ainsi portée à l’alimentation, aux erreurs alimentaires (symptômes d’une mauvaise digestion : ballonnements, lourdeurs et longueurs digestives, diarrhées, constipation) qui induisent des troubles de l’assimilation, des carences et un affaiblissement immunitaire. Il est donc primordial d’avoir une alimentation correcte, un feu digestif fort et une flore intestinale saine pour donner à notre immunité une chance de jouer son rôle en cas de confrontation avec un agent pathogène.

 

Sont également à l’origine de cette baisse de la fonction immunitaire le stress oxydatif chronique et le stress émotionnel. Le stress oxydatif est modulé grâce aux antioxydants notamment présents dans une alimentation riche en végétaux tels que fruits, légumes et herbes aromatiques (persil, basilic, thym, romarin etc). Les antioxydants sont de tous petits éléments (certaines vitamines, certains oligo éléments, glutahion, zinc etc) qui vont bloquer les radicaux libres responsables du vieillissement accéléré des cellules.

Le stress émotionnel lui peut être abordé avec les élixirs floraux de Bach, les élixirs minéraux mais aussi avec un travail personnel sur la source et l’origine de ce stress sans quoi l’immunité en sera altérée à terme.

 

Mais ce n’est pas tout… l’immunité peut être renforcée de manière préventive par d’autres moyens que nous allons voir. Petit rappel de règles simples et efficaces pour renforcer son immunité par les temps qui courent …

 

La mise en place de monodiètes, de cures saisonnières de detox et de revitalisation avec l’utilisation de plantes est une approche traditionnelle (voire ancestrale) de la santé. Le recours possible (mais non systématique) à des compléments alimentaires (antioxydants, oligo-éléments, minéraux par exemple) pour combler les carences possibles est un plus. Au niveau émotionnel, il convient également d’identifier les émotions dominantes, les sources de stress afin de réduire leurs impacts sur la santé psychique et physique. Enfin, il est également souhaitable de prévoir des actions spécifiques pour soutenir son immunité. Voici quelques pistes saines et naturelles avec chacune leurs spécificités (liste non exhaustive) :

 

  • Macérât Glycériné de Bourgeons de Cassis (Ribes Nigrum)
  • Extrait de pépins de pamplemousse
  • Usage de plantes de l’immunité en infusion, décoction ou macérât (échinacée, thym, pin sylvestre, éleuthérocoque, chêne, églantier, hêtre, peuplier, gentiane)
  • Vitamine C naturelle ou acérola
  • Vitamine D3
  • Ginseng, shiitake
  • Produits de la ruche : gelée royale, propolis (attention aux personnes allergiques aux produits de la ruche)
  • Oligo-éléments : cuivre-or-argent
  • Huiles essentielles (en massage, en baume, en capsules) : Eucalyptus radié, Eucalyptus globuleux, Bois de rose, Lavande aspic, Laurier noble, Niaouli, Cannelle de Chine, Ravintsara, Saro, Tea tree, Giroflier, Thym à thujanol.

+ rosmarinus a cineole.

 

J’attire votre attention comme chaque fois sur l’utilisation des plantes et des huiles essentielles, qui peut être dangereuse pour le novice donc à moins d’avoir de solides connaissances, l’avis d’un professionnel est vivement recommandé.

Il reste important de souligner également que ces conseils, en cas de maladie, ne peuvent remplacer le diagnostic et un suivi médical approprié.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.