Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès
06 76 58 25 15
Sylvie Lalanne
Naturopathe mais pas que...
 
Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
 
 
06 76 58 25 15
 
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès

Le gingembre en cuisine

Alimentation - Nutrition

Le gingembre ou zingiber officinale roscoe est de la même famille que le curcuma et la cardamome.

Le rhizome (tige souterraine) est la seule partie de la plante qui s’utilise sous plusieurs formes (frais, séché, en poudre, confit, mariné) et s’accorde avec des aliments aussi bien salés que sucrés.

Le gingembre pousse sous les climats tropicaux  et il en existe de différents types selon le lieu de production : Afrique du Sud, Indonésie, Jamaïque, Australie, Chine, Philippines, Inde. L’Inde est sans doute son pays d’origine selon les botanistes et il aurait voyagé notamment jusqu’en Egypte où il était utilisé dans les techniques de momification. Le gingembre est une des premières épices à avoir gagné l’Europe. Il a également conquis l’Afrique, le Nouveau Monde au XVIème siècle et l’Australie. En France, il en est question pour la première fois en 1697 dans une notice lue à l’académie des Sciences.

Ainsi le gingembre devient une épice de plus en plus appréciée et il sert de monnaie d’échange pendant plusieurs siècles.

C’est au XXème siècle qu’on en parle beaucoup pour ses vertus thérapeutiques prouvées scientifiquement et pour ses vertus culinaires grâce à l’engouement pour la cuisine asiatique.

Utilisation du gingembre en cuisine

L’utilisation du gingembre dans ses préparations culinaires apporte cette note d’exotisme qui réchauffe les sens et fait voyager le cœur et l’esprit vers des terres lointaines telles Bénarès, Pondichéry, Koh Phang An, Hanoï, Vientiane...

L’intensité du goût du gingembre varie d’une racine à l’autre Cela dépend de son lieu de culture, du moment de la récolte et de l’âge de la racine. Avec le temps, le gingembre devient plus piquant. C’est la raison pour laquelle il est toujours difficile de donner des doses précises dans les recettes et que le rendu peut varier d’une fois sur l’autre.

On utilise le gingembre en julienne, râpé, haché, confit, en dés, en rondelles, mariné, moulu, séché. Ses différentes formes font qu’il peut être intégré dans un nombre infini de recettes tout au long de l’année, et notamment dans des plats de cuisine indienne* et de cuisine thaï. 

Il peut être utilisé avec du poisson, de la viande ou des légumes, dans les soupes, les salades de crudités ou de fruits, en pâtisserie et avec du chocolat (dans votre prochaine ganache, faites infuser un morceau de gingembre).

On peut également s’en servir pour rehausser une vinaigrette, une marinade, une sauce.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.