Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès
06 76 58 25 15
Sylvie Lalanne
Naturopathe mais pas que...
 
Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
 
 
06 76 58 25 15
 
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès

L'alimentation du sportif avant et pendant une épreuve sportive

Sportifs

Le dernier repas avant une épreuve doit être pris environ 2 à 3h avant. Il existe  des produits  hyperglucidiques très digestes et à assimilation rapide. On les trouve en magasin bio (pas partout cependant). Le principe étant que l'énergie soit dirigée vers le muscle et non la digestion.

Privilégier éventuellement juste avant l’épreuve ou l’entrainement, les bananes ou compotes en encore des barres de céréales facilement digérables.

Il est important de prendre des micronutriments pour éviter les crampes : spiruline, gelée royale, eau d'hydroxydase, plasma de Quinton (eau de mer pure et dynamisée dans un vortex).

Pour les glucides pris avant l'épreuve, bien les mâcher de manière à favoriser l'assimilation et éviter la perte d'énergie à la digestion. L'idée étant de consommer des aliments facilement assimilables comme des flocons de céréales, de la purée de fruit, des bouillies ou encore du pain grillé.

Ce dernier repas doit être très peu lipidique. Eviter donc les purées d’oléagineux (amande, noisette, cacahuète) ou le beurre. Les lipides fournissent de l'énergie certes mais sont longs à digérer donc les prendre bien avant de manière à les "stocker" et à les utiliser comme carburant énergétique pendant l’effort.

Le défaut d'hydratation va engendrer des crampes donc boire idéalement toutes les 15/30 mn avant l'épreuve 15 à 25cl de boisson énergétique. Pas trop pour  ne pas faire stagner de liquide dans l'estomac. Ajouter une pincée de sel dans la boisson quand l'épreuve est supérieure à 3h.

Pendant une épreuve :

Les fruits secs pris pendant les longues épreuves devraient être réhydratés, la réhydratation les rendant plus digestes donc plus vite assimilables. Eviter les pruneaux et les figues difficiles à digérer à cause des pépins et de la richesse en fibres. Privilégier les abricots (le plus riche en potassium pour les crampes), les raisins secs et les dattes. Le pain d'épice serait une bonne denrée.

Ecrivez votre article ici...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.