Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès
06 76 58 25 15
Sylvie Lalanne
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapeute
spécialisée en alimentation végétale et santé naturelle holistique
 
Sylvie Lalanne, Naturopathe à Mallefougasse-Augès
 
 
06 76 58 25 15
 
24 rue de l'église, 04230 Mallefougasse-Augès

Allergies saisonnières

15 Mai 2022 Sylvie Lalanne Naturopathie

L’arrivée des beaux jours signe également l’arrivée des allergies saisonnières pour nombre d’entre nous avec son lot de désagréments : éternuements, écoulement aqueux ou obstruction nasale, larmoiements, conjonctivite et démangeaisons pharyngées sont quelques unes des manifestations les plus courantes de la rhinite allergique. Cette rhinite saisonnière (ou « rhume des foins ») se déclenche avec l’arrivée des pollens. Les allergènes responsables se déposent sur la muqueuse nasale et déclenchent une réaction très forte, voire exagérée du système immunitaire. Cette réaction démesurée est un signe d’hypersensibilité à un allergène.  En approche préventive et curative et pour éviter la cohorte d’antihistaminiques, de corticoïdes et de décongestionnants qui atténuent les symptômes sans régler le problème à la base, la naturopathie propose une médecine de terrain. Ces précautions simples et naturelles sont d’autant plus utiles que trois saisons polliniques se succèdent : au printemps se dispersent les pollens des arbres avec notamment les pollens de cyprès, en début d’été ceux des graminées et à la fin de l’été, ceux sont les pollens des herbacées qui entrent en scène. Que de réjouissances en perspectives pour les sportifs allergiques !

 

Mais attention, nul n’est besoin d’incriminer ces pauvres plantes car les responsables de nos réactions allergiques c’est nous ! En effet, nous côtoyons ces arbres, ces plantes et ces herbes depuis des milliers d’années et notre organisme a géré la cohabitation jusque là. Aujourd’hui, le système immunitaire est souvent débordé à cause des pollutions, des pesticides, des additifs, du stress etc. De fait, il est débordé et réagit de manière exagérée, comme en panique et finit en burn-out. En naturopathie, notre approche consiste à rassurer le système immunitaire en calmant le terrain.
 

Des plantes contre la rhinite allergique

Le travail sur le foie doit être prioritaire avec par exemple du romarin (Rosmarinus officinalis) ainsi que la prise de vitamice C (acerola de préférence) pour limiter la réaction à l’histamine, et de quercétine (vendue en magasin bio) qui est un antioxydant qui inhibe la production d’histamine.

 

Pour soulager les symptômes et minorer la réaction allergique, une piste tout à fait intéressante est de travailler en phytothérapie avec le plantain (Plantago major), l’euphraise (Euphrasia officinalis), l’ortie (Urtica urens), l’hysope (Hyssopus officinalis) mais aussi des bourgeons notamment de charme (Carpinus betulus) et de viorne (Viburnul lantana). Le bourgeon de cassis (Ribes nigrum) a une action « cortisone-like » et agit sur l’inflammation. Suivre la posologie indiquée par le laboratoire (les posologies n’étant pas les mêmes selon les fabricants et selon que vous prenez des teintures-mères ou de la gemmothérapie). 

 

L’huile essentielle de marjolaine à coquilles (Origanum majorana) pourra compléter cette approche pour calmer le terrain.  2 gouttes sur les avant-bras matin et soir. Bien se laver les mains après.

La nigelle (en graines ou en huile dans vos plats et vos salades) est tout à fait intéressante pour limiter les réactions allergiques. L’huile de nigelle, qui bénéficie d’un très grand nombre de propriétés pour la santé, est cependant déconseillée aux femmes enceintes, de même que son usage prolongé.

 

Que faire pendant une crise allergique ?

Il est vivement conseillé de supprimer un temps les produits laitiers, le gluten, le sucre, l’excès de céréales et l’alcool notamment, de favoriser des aliments simples et faciles à digérer afin de ne pas mobiliser le système digestif avec des digestions longues et laborieuses. Il est donc intéressant de faire des monodiètes de fruits cuits par exemple. L’énergie ainsi épargnée ira servir le système immunitaire qui gagnera en vitalité.

 

De plus, les bains chauds, la prise d’ampoules ou de granions de cuivre (en sub-lingual), l’utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus citriodorata ou eucalyptus radiata (en diffusion ou en massage dilué dans un peu d’huile végétale) et les lavements de nez avec de l’eau salée (Jala neti ou eau de mer) s’avèrent être très efficaces.

 

Quoi qu’il en soit, c’est un travail complet de terrain qui reste la meilleure approche pour réguler et venir à bout des allergies saisonnières. Un travail complet de terrain implique de regarder de plus près son hygiène de vie et son alimentation. Si des detox ne sont pas faites régulièrement, l’organisme a tendance à stocker ses toxines, à « s’encrasser » ce qui affaiblit l’immunité et la vitalité. Commencez par faire le ménage dans votre organisme puis utilisez les plantes ci-dessus. Avec un peu de patience, l’état allergique finira par disparaître. C’est ce qu’il s’est passé pour moi. Souvenez-vous que la santé est affaire de temps et de petits pas réguliers faits avec constance et persévérance. Portez-vous bien :-)


Articles similaires

Derniers articles

Boosters d'immunité

Thyroïde : attention à l'excès d'iode

Le régime low carb et la supplémentation en poudres de protéines pour les sports d’endurance

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.